Pourquoi doit-on éviter les cartes graphiques AMD ? – Les points négatifs !


Bonjour a toi ami internaute. Comme l’article parallèle à propos de Nvidia, celui-ci est volontairement à charge contre AMD. Je m’efforcerai de proposer des pistes de réflexion, et tout avis constructif est évidemment le bienvenu.


J’avais reproché lors de cet article une durée de vie trop courte pour les cartes Nvidia, mais AMD fait-il mieux ?

En matière de durée de vie, oui, et c’est l’objet du précédent papier. Mais lorsque l’on s’apprête à choisir une GTX 1070, doit-on penser qu’il y a mieux ailleurs?

Au contraire, pour une GTX 1070, le choix est très simple, c’est GTX 1070 ou…. GTX 1070. Cela résulte du fait que AMD est incapable depuis plusieurs générations de produire du haut de gamme convaincant. Le coup a bien été tenté avec la R9 295X2, mais imaginez une carte très bruyante et qui consomme 500W à elle seule, alors que sa concurrente directe la Titan Black, n’en pompe que la moitié. Raté pour cette fois.

Une éventuelle R9 395X2 ? PowerColor s’y est bien essayé avec la Devil 13 R9 390 qui comporte deux R9 390 sur la même carte, mais encore une fois le flop. La carte consomme toujours plus de 500W et utilise 3 slots, sans oublier les incompatibilités du CrossfireX. Encore raté.

Et dans la nouvelle gamme Polaris annoncée comme le Messi par AMD ? Non, toujours pas, la gamme s’arrête actuellement à la Rx 480 8Go, ce qui correspond chez Nvidia à la GTX 1060. Alors oui, on peut toujours dire qu’il existe la Pro Duo, mais toujours Bi-Gpu, une consommation d’un autre temps et ce refroidissement hybride définitivement bruyant. Niet.


Alors si l’on peut se contenter d’une gamme tronquée et limitée à du moyen / bas de gamme, on peut tout de même s’attendre à ce que ces cartes soient excellentes.

Et pourtant la réalité n’est pas tout à fait celle-ci.

En effet, tout un paquet de technologies liées à la qualité d’image et de flux vidéo viennent avec nos cartes graphiques, telles que l’anticrénelage (vous le reconnaîtrez peut-être sous le nom d’antialiasing) ou la super résolution virtuelle, pour ne citer qu’elles. Et cette fois encore AMD a un train de retard, aussi bien temporel que qualitatif.

Que vous compariez la super résolution (Nvidia DSR / AMD VSR) ou encore les technologies d’affichage anti-latence et anti-saccade (Nvidia G-Sync / AMD FreeSync), vous remarquerez que la technologie de AMD est arrivée en second et qu’elle est systématiquement moins efficace. Parfois il n’y a même pas de comparaison à effectuer, par exemple l’équivalent de Nvidia HairWorks n’existe purement et simplement pas chez AMD, de même pour PhysX. Dans ces cas AMD se contente d’utiliser tant bien que mal la technologie apportée par Nvidia ou de n’offrir aucun support.

Un gros point noir en comparaison de Nvidia : la technologie CUDA est inexistante chez AMD. Qu’est-ce que c’est ? Pour faire court, Cuda (Compute Unified Device Architecture) permet d’utiliser la carte graphique et ses très nombreux coeurs, comparé à un CPU, afin de réaliser des calculs parallèles.
Cette technologie est massivement utilisée pour du rendu vidéo ou le calcul scientifique. L’alternative chez AMD est Stream, mais peu développé et seulement disponible sur les cartes professionnelles (FirePro). Oubliez donc le calcul parallèle à la maison, à moins d’utiliser Open CL, dont Stream est dérivé, mais encore une fois beaucoup moins efficace et répandu de Cuda.

Parlons encore une fois logiciel, que valent réellement les logiciels fournis avec les cartes AMD face à l’écosystème bien rodé de Nvidia ?

Là encore la comparaison fait mal. Le résultat est un peu brouillon chez AMD, plusieurs changements de noms, des logiciels peu intuitifs pour la plupart, il faut s’accrocher pour ne pas être perdu. La seule comparaison des fonctionnalités d’enregistrement (Nvidia ShadowPlay vs AMD GVR) donne le ton, autour des 2% de pertes d’IPS pour ShadowPlay contre environ 10% pour GVR*.

Edit: Depuis le 08/12/16, une nouvelle version de l’écosystème AMD Crimson Software a été publiée et corrige en grande partie les erreurs citées ci-dessus, le mal est réparé, mieux vaut tard que jamais.

Absence de haut de gamme, consommation supérieure, technologies moins efficaces voire inexistantes, écosystème rebutant, les défauts sont indéniablement présents. Toutefois AMD est parfois apprécié pour son marketing moins agressif et moins “faux” que celui de Nvidia, à tort ou à raison?

Un rappel s’impose afin de montrer qu’AMD profite également du consommateur. Une R7 370 n’est qu’un vulgaire renommage d’une R9 270. Qu’il en soit ainsi, Nvidia a également appliqué cette méthode très efficace par le passé, qu’y a-t-il de choquant ?
Eh bien ce qui dérange un peu plus, c’est que la R9 270 est en réalité une HD 7870.

Et devinez quoi ? La quasi-entièreté de la gamme R7/R9 300 est la gamme R7/R9 200 à un chiffre près, laquelle est déjà la gamme HD 7000 avec un nom plus sexy.
Ajoutez à cela que les prix des R7/R9 200 renommées (donc des 300, si vous suivez bien) sont supérieurs à ceux des 200 pour un malheureux nombre qui diffère, il y a de quoi douter de l’entière bonne fois du constructeur.


Et pour conclure ?

A titre de conclusion, je vous inviterais à lire l’article parallèle sur Nvidia si ce n’est déjà fait afin que chacun se forge un avis critique en connaissance des forces et faiblesses de chaque marque. Encore une fois, n’hésitez pas à exprimer votre point de vue dans l’espace commentaire, de façon courtoise au possible.

(*) Le résultat peut varier selon le matériel utilisé et les jeux pour lesquels les technologies sont testées.

1 Comment
  1. Répondre
    Batsteek_PvP 15 décembre 2016 at 06:47

    Cool cela apprend plein de choses!

    Laisser un commentaire

    Warmix
    Créer un nouveau compte
    Nouveau mot de passe
    Comparaisons de produits
    • Total (0)
    Comparer